Les bâtons du Labo : le parti-pris des plantes traditionnelles

La boutique du Labo de Cléopâtre s’est construite au fil de découvertes lors de reconstitutions minutieuses qui ont donné lieu à une vaste proposition de produits parfumés rigoureusement historiques qui vont des mélanges d’encens simples aux kyphis en passant par les parfums huileux – et depuis peu encore, de poudres parfumées du 18 ème siècle pour perruques, pastilles à brûler de la même époque et autres sachets pour le linge, aux recettes reconstituées intégralement.

C’est ce fond authentique et historique, basé sur le respect strict de recettes qui vaut à la boutique l’intérêt des musées, et la présence de son stand au marché de l’histoire de Compiègne. Une aventure historienne qui va se prolonger d’ici quelques mois avec la sortie de mon livre sur les cosmétiques de l’Antiquité chez Améthyste, du groupe Alliance Magique.

Néanmoins, le Labo de Cléopâtre, vous le savez par ce blog, c’est aussi un laboratoire de recherches autour des cultures traditionnelles dans l’utilisation des plantes pour leurs vertus et les croyances qui y sont associées dans les différentes cultures ancestrales. Un domaine si riche et si vaste qu’on peut réellement parler de patrimoines ancestraux d’utilisation des plantes selon un environnement et une histoire donnés, quitte à faire se rejoindre certaines cultures.

Des coutumes qui peuvent perdurer dans la société moderne, au travers, surtout, de l’utilisation de tisanes qu’on pratique depuis toujours. Or, verveine, camomille, valériane et autres sont des plantes utilisées par nos ancêtres depuis l’Antiquité. Ce n’est évidemment qu’un exemple connu de tous, mais dont finalement le territoire semble bien limité au regard de tout ce que les autres civilisations semblent se permettre d’utiliser comme plantes dans leurs différents rituels – de la magie à la médecine en passant par l’hygiène -.

Nous connaissons et reconnaissons ainsi un moment sacré de la spiritualité indienne aux effluves de bois de santal, un rituel amérindien aux fumées odorantes de sauge blanche…Mais le reste ?

C’est ça et le reste que je me propose de vous faire découvrir dans la collection de bâtons d’encens du Labo de Cléopâtre. 100 % naturels. Aussi faciles d’utilisation que n’importe quel autre bâton mais sans huile essentielle, charbon ou salpêtre ajoutés, ils sont formulés à l’atelier et faits à la main uniquement par mes soins. Ils ne contiennent que des plantes qui ne doivent rien au hasard mais qui ont leurs racines dans l’utilisation qu’en faisaient ou qu’en font toujours les civilisations.

  • C’est le cas de l’indienne et l’amérindienne, dont il a déjà été question et dont l’usage perdure dans les pratiques spirituelles, donc vous les connaissez bien :
  • Bâtons India, sur bois de santal
  • Bâtons Amérindiens, sur sauge blanche telle qu’on l’utilise pour la purification.
  • Moins connues, les plantes magiques et sacrées égyptiennes du kyphi – utilisés dans les rites religieux se retrouvent dans les bâtons égyptiens.
  • Quand elles appartiennent plus simplement à l’histoire de la médecine ou de la parfumerie égyptienne, on les retrouve dans les bâtons Alexandrie et bâtons Cléopâtre.
  • Plus près de notre civilisation et nos racines gréco-romaine, la botanique mythologique – et les associations divinités et plantes actives – se retrouvent à la boutique du Labo dans de nombreuses collections d’encens en bâtons servant désormais également à vos pratiques. En boutique ésotérique matérielle ou sur ma e-boutique, vous retrouvez ainsi des bâtons d’encens aux plantes seules – ou en synergies – consacrées aux divinités grecques suivantes :
  • Aphrodite ( pour l’instant uniquement dans le cadre d’un coffret)
  • Apollon
  • Hadès
  • Morphée
  • Artémis
  • Les 3 déesses Artémis, Athéna et Aphrodite

Encore plus proche, vous retrouvez les plantes du sud de la France toujours estimées dans le bâton gallo-romain

Pêle-mêle, à cheval .entre les croyances ancestrales et des pratiques qui parfois perdurent dans le monde moderne, j’ai conçu pour votre bien-être et sur des bases authentiques :

  • Et enfin, bien évidemment, certaines plantes d’Europe du Nord se retrouvent dans plusieurs civilisations et vous pouvez aussi les employer et les retrouver avec avantage dans vos pratiques vikings avec Les bâtons vikings, mais aussi vos pratiques druidiques avec :
  • Artemisia sacra, composé d’armoise, plante à rêves des anciens druides.
  • Les bâtons druidiques, aux plantes sacrées des druides pour redonner la joie comme la vraie verveine.
  • Les bâtons Protection druidique, au millepertuis chasse-démon qui amène sur vous le soleil de Litha.

Je ne vous cache pas mon envie d’agrandir encore la collection pour diffuser d’autres merveilles du patrimoine botanique des civilisations, mais j’espère avoir d’ici là mis un peu de clarté dans l’offre auto-combustible du Labo de Cléopâtre, sa logique et ce qu’elle vous propose.

Pour terminer, retrouvez toute l’offre des encens en bâtons du Labo de Cléopâtre en un seul coup d’oeil, qui de plus, sera toujours actualisée.

(Vous êtes une boutique et souhaitez distribuer les encens artisanaux en bâtons du Labo de Cléopâtre ? Envoyez-moi un mail à l’adresse en lien dans la barre de droite)

Cet article et ces photos sont la propriété du site Le labo de Cléopâtre. Il est interdit de les reproduire sans l’autorisation de leur auteur.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s