Cosmétiques de Cléopâtre : fantasmes, mensonges et vérité

Quand on désire découvrir les vrais cosmétiques de Cléopâtre, on se trouve confronté à plusieurs problèmes :

  • Le premier, c’est le fantasme

Plus qu’une souveraine historique, Cléopâtre est un mythe de beauté, d’intelligence, de culture, et  ce depuis l’Antiquité où elle était déjà célèbre. Quand une femme cherche une information sur ses cosmétiques ou n’importe lequel de ses secrets, son désir, son fantasme, ses rêves d’identification sont plus forts que ceux suscités par une simple curiosité historique. Son désir est souvent d’acquérir les mêmes pouvoirs que la reine d’Egypte. C’est à la fois le moteur de la personne qui fait la recherche et son obstacle.

  • Le second obstacle, découlant du premier, c’est le mensonge

C’est normal ! Si ce que vous voulez, c’est du rêve et que la réalité ne peut pas vous l’offrir, on va vous mentir. Je ne peux plus compter le nombre de sites et de livres qui prétendent vous donner des recettes de Cléopâtre quand ils vous donnent en réalité des recettes de cosmétiques naturels très ordinaires contenant des ingrédients dont on a l’habitude, qui font intemporels et qu’on emploie toujours avec plaisir : du lait – d’ânesse préférablement – du raisin, du nigelle, voire, de la fleur d’oranger, etc. On vous raconte également comment Cléopâtre se maquillait ( ce dont les historiens romains ne se sont pourtant pas préoccupés ) et vous pouvez même trouver sa recette de rouge à lèvres !

On trouve de tout sur le net, et surtout n’importe quoi ! Le plus habile, c’est le site de Consoglobe qui a fait un dossier complet sur « les secrets de beauté naturels de Cléopâtre » qu’on a doté  du mémoire d’Anne-Lise Vincent sur le Kosmètikon que j’avais mis en lien pour bénéficier d’une source crédible tout en livrant de  banales recettes qu’on trouve un peu partout sur le net mais qui n’ont jamais figuré dans le Kosmètikon, comme c’est pourtant écrit.

Si la lectrice ne vérifie pas, c’est gagné : le site gagne un article célèbre et plus de visibilité. Et ça a marché. L’article parvient à se positionner très haut sur la première page du moteur de recherches tout en offrant du vent !

  • Alors, comment reconnaît-on un vrai cosmétique de Cléopâtre ?

Si vous fantasmez encore, la réponse ne va pas vous plaire.

– On reconnaît un vrai cosmétique de Cléopâtre à la fiabilité de sa source, c’est-à-dire des textes antiques de médecine qui en ont parlé. Si la recette donnée sur un site, un ouvrage ou ailleurs ne peut se vérifier dans un texte antique consacré à la médecine ou d’un livre de recherches sur base de références universitaires en lettres classiques, en médecine ou en histoire, alors ce n’est pas un cosmétique de Cléopâtre. Si vous voulez savoir si on vous a livré une vraie recette, il n’y a pas d’autre choix que d’aller comparer.

– Si vous trouvez malgré tout que c’est difficile d’accès, retenez alors ces indices : un cosmétique de Cléopâtre est toujours difficile, que ce soit dans sa réalisation ou dans notre crainte, appréhension ou notre répugnance à l’idée de l’utiliser. Dans l’un ou l’autre de ces domaines, un authentique cosmétique de Cléopâtre n’est jamais facile d’accès.

Autrement dit, si c’est facile à faire ou facile à accepter, ce n’est pas un authentique cosmétique de Cléopâtre,car 2000 ans d’évolution séparent nos conceptions en matière d’hygiène et de beauté.

Bien sûr, il est toujours possible de s’imaginer qu’on vous propose alors quelque chose d’à la fois inaccessible et d’inauthentique, mais le but étant de vous faire rêver et de vous plaire pour gagner du crédit, quitte à vous donner une fausse recette, autant vous en donner une sexy qui correspond à l’idée que vous vous faites de la grande reine d’Egypte !

En bref, ce que vous attendez des cosmétiques de Cléopâtre conditionne l’offre qui vous en est faite. C’est donc à vous de décider si vous voulez des recettes qui vous font rêver au prix du mensonge ou des recettes authentiques qui ne parviendront à vous faire rêver qu’après vous avoir fait réfléchir.

Cet article est la propriété du site Le labo de Cléopâtre. Il est interdit de le reproduire sans l’autorisation de son auteur.

Publicités

2 réflexions sur “Cosmétiques de Cléopâtre : fantasmes, mensonges et vérité

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s