Mémoire sur la composition du khôl

Pour les plus courageux et courageuses, un mémoire algérien en français pour l’obtention du master de génie chimique ayant pour objet d’étude la composition du khôl et les moyens d’y repérer la présence de plomb.

Pas besoin d’être diplômé en chimie pour comprendre l’enjeu d’un tel mémoire de recherche sur la formulation des khôls contemporains dans les pays du Maghreb, d’Asie et du Moyen-Orient qui dérive des khôls anciens, traditionnellement à base de plomb depuis la plus ancienne Antiquité égyptienne.

Au travers de l’introduction, des analyses et des résultats, ce sont plusieurs khôls achetés dans différents commerces en Algérie dont le taux de plomb et ses causes sont analysés. D’un point de vue sanitaire, il est évident que la présence du plomb est importante pour les risques de saturnisme qu’elle induit, plus fortement encore sur les plus jeunes. Mais pour les Musulmans, l’enjeu est également spirituel puisque leur prophète lui-même a recommandé l’utilisation du khôl, au minimum comme soin, lui-même l’utilisant avant d’aller dormir, pour bénéficier de ses bienfaits.

Comment un croyant pourrait-il ne pas se fier aux paroles de son prophète et ainsi ne pas risquer de s’empoisonner toujours un peu plus en croyant faire un  acte pieu quand son khôl est toxique ?

On voit que les problèmes soulevés par le khôl vont bien au-delà d’un simple maquillage frelaté par des formulateurs peu scrupuleux mais concernent le lien d’un peuple avec son histoire, sa tradition, son chef spirituel et la confiance qu’on peut mettre en ses paroles.

Ce sont ces problèmes contemporains mais dont les racines remontent loin dans le passé que tentent de résoudre dans ce mémoire de recherche universitaire MM. Saha et Alia.

Mémoire : Etude de la composition chimique du khôl…

Cet article et cette photo sont la propriété du site Le labo de Cléopâtre. Il est interdit de les reproduire sans l’autorisation de leur auteur.

 

Publicités

Recette antique: khôl aux pétales de rose (DIY)

Voici une authentique recette de khôl antique d’une très grande simplicité et qui va véritablement vous surprendre par son aspect naturel, économique, son efficacité et son innocuité. Elle a été rapportée par Pline l’Ancien :

« La rose est astringente et rafraîchissante. On distingue l’emploi de ses feuilles, de ses fleurs et de ses têtes. (…)On brûle les feuilles pour les fards à paupières. »

Pline l’Ancien. Histoire naturelle. Livre XXI.

Ce qui a été traduit par « feuilles » de rose dans l’édition 2013 de la Pléiade est en réalité traduit par « pétales » dans la plupart des autres versions. J’ai essayé les deux et je peux affirmer que ce qui possède une réelle douceur et un confort digne des fards à paupières les plus agréables, c’est le pétale. Il est donc possible que le terme latin n’ait pas été très clair pour les traducteurs.

Matériel

  • Pétales de roses
  • Bougie
  • Pince à charbon
  • Mortier et pilon 
  • Palette vide
  • boîte à khôl et son bâton applicateur

Marche à suivre

Faites sécher une rose complètement.

Ceci fait, brûlez avec la pince plusieurs pétales ou même toute la rose si vous voulez avoir une réserve et adopter ce khôl.

rose-brulee-et-cierge

La rose brûlée ainsi n’est que pour bien faire comprendre de quoi il s’agit. En réalité, il faut brûler avec la pince, pétale par pétale, car le feu prend mal.

Quand les pétales sont carbonisés, faites-les tomber dans le mortier et écrasez-les sous le pilon. S’il reste des morceaux de pétale qui n’ont pas été brûlés, écartez-les pour ne garder que la poudre noire. Vous pouvez pour cela vous aider d’un tamis si vous le voulez, même si ce n’est pas obligatoire.

Transvasez un peu de votre poudre sur une palette et maquillez-vous tout de suite si vous le souhaitez; sinon, mettez-le dans votre boîte à khôl au moyen d’une petite pointe de couteau ou d’une petite cuillère à cosmétique, qu’on peut trouver par exemple sur Aroma Zone.

img_6522

Mortier, pilon, reproduction de palette à fard égyptienne avec la cendre de pétales de rose, boîte à khôl et son bâton applicateur.

Application

Vous pouvez appliquer votre fard au doigt ou au pinceau si vous l’utilisez comme fard à paupières gris anthracite ou bien l’appliquer au bâton à khôl au ras de vos cils pour un effet plus noir, plus intense et plus antique !

 

Voilà, vous venez de découvrir un authentique fard utilisé dans l’Antiquité, facile à faire, peu coûteux et qui vous fera un vrai regard de reine d’Egypte !

Vous ne me croyez pas ?

yeux-khol-a-la-rose

Cet article, cette recette et ces photos sont la propriété du site Le labo de Cléopâtre. Il est interdit de les reproduire sans l’autorisation de leur auteur.